slot free ได้ เงิน จริง_เครดิต ฟรี 350_เครือข่ายบาคาร่า_เว็บคาสิโนหลัก _sbobet แจกเครดิตฟรี

Bien des choses peuvent changer en un an, n’est-ce pas?? Pas vraiment?!

Au cours de sa campagne électorale de l’année dernière, Justin Trudeau, chef du parti Libéral alors en troisième position sur l’échiquier politique, avait fait la promesse suivante aux fonctionnaires fédéraux et fédérales, dans le but de gagner leurs votes?:

? La vision que je me fais de notre fonction publique diffère fondamentalement de celle de Stephen Harper. Là où il voit un adversaire, je vois un partenaire. J’estime qu’une fonction publique appréciée des Canadiens, qui est aussi une source de fierté pour ses membres, doit être appréciée par son gouvernement.??

Notre agent négociateur, l’Alliance de la fonction publique du Canada, a décidé de lancer une campagne auprès des médias pour forcer le premier ministre à respecter sa parole.

Ainsi, dans des annonces aussi bien dans des journaux qu’à la radio, l’AFPC rappelle à juste raison à Justin Trudeau ??Vous aviez promis de faire les choses autrement. Alors, tenez vos promesses?!??.

Ce sont les faits et gestes concrets, et non pas les belles paroles, qui importent dans le vrai monde. Après une année passée par le nouveau gouvernement libéral à la direction du pays, on a le sentiment profond que les Conservateurs ne sont jamais partis?! à la table des négociations, où se passent véritablement les choses qui comptent pour les membres du Syndicat de l’Agriculture, les paroles prononcées par Justin Trudeau s’avèrent bien creuses.

En effet, les Libéraux n’ont toujours pas abordé la controversée législation du gouvernement Harper qui a profondément transformé les règles qui ont régi la négociation collective dans la fonction publique ces cinquante dernières années. Les négociateurs de la direction se réfèrent toujours au modèle des Conservateurs. Pour en être convaincus, il suffit de constater que ce ??nouveau?? gouvernement a avancé une proposition sur l’invalidité de courte durée quasiment identique à celle de son prédécesseur.

En conséquence de cette situation, les discussions en vue d’en arriver à un nouveau contrat pour nos membres employés par le Conseil du Trésor, en sont presque au bout d’une impasse. Par contre, les négociations pour conclure une nouvelle convention collective à l’Agence canadienne d’inspection des aliments, sont en meilleure posture.

Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC, a déclaré espérer que la campagne médiatique permettra de relancer les négociations autour du programme de Justin Trudeau et des promesses des Libéraux.

??L’année dernière, M. Trudeau a écrit à l’ensemble des fonctionnaires, leur promettant de les traiter avec respect et de restaurer les compressions imposées par Stephen Harper. Une année entière vient de s’écouler depuis son élection. Certes, le ton a changé, mais il est temps de passer à l’action?!??