ฟรี เงิน คา สิ โน_แจ็คพอต แปลว่า_แจกฟรีเครดิตSCR888_ฟรี เครดิต 500_รวมเกมส์

Les membres du Syndicat de l’Agriculture à l’emploi de l’Agence canadienne d’inspection des aliments ne connaissent que trop bien le processus long et frustrant qu’il faut pour conclure une convention collective. Pour couronner le tout, l’ACIA n’a pas respecté la date limite pour la mise en ?uvre de notre nouveau contrat !

Le mercredi 12 décembre, 150 jours se sont écoulés depuis que les parties ont signé l’entente avec l’ACIA. Il a été convenu que le nouveau contrat serait entièrement mis en ?uvre d’ici là. Pourtant, les membres du Syndicat de l’Agriculture attendent toujours !

Eh bien, assez, c’est assez. C’est pourquoi notre agent négociateur, l’Alliance de la Fonction publique du Canada, a déposé le 13 décembre une plainte de pratique déloyale de travail contre l’ACIA pour manquement à ses obligations.

L’AFPC cherchera à obtenir réparation pour les membres de l’ACIA devant la Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral. Le CRTESPF est un tribunal indépendant chargé d’administrer les systèmes de négociation collective et d’arbitrage des griefs dans la fonction publique fédérale.

L’AFPC demandera à la Commission d’ordonner à l’employeur de verser des dommages-intérêts aux membres de l’ACIA et de prendre toutes les mesures nécessaires pour se conformer immédiatement à la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique et à la nouvelle convention collective.

Il s’agit d’une mesure importante prise par l’AFPC et le Syndicat de l’Agriculture. Les mesures prises antérieurement devant la CRTESPF, notamment en ce qui concerne le système de rémunération de Phoenix, qui est en proie à des problèmes, ont donné lieu au versement d’indemnités financières aux travailleurs touchés.

Une date d’audience sera fixée par la CRTESPF une fois que l’ACIA aura répondu à notre plainte. Nous continuerons de tenir nos membres au courant de l’évolution de l’affaire.